jeu 22/08/2019 - 13:28 Par Robert Leroux
3 commentaires
3min.

"Planifier, c’est ce qui nous permet de consacrer un peu de temps aux grandes idées à long terme, celles qui comptent vraiment pour nous.
Et ça veut dire que ces fameux projets vont finalement se réaliser."

Andrew Simonet

Crayon

Planification n’est pas un mot qu’on retrouve souvent dans le vocabulaire des artistes. Pourtant, ces derniers la pratiquent couramment dans leur travail de création. Les musiciens savent planifier leur travail de répétitions en vue d’un concert.

Dans le cadre de la carrière cependant, la planification est souvent perçue comme un exercice de gestion réducteur.

Chez Entrepren’arts, nous encourageons les artistes à planifier leur carrière. Dans l’atelier interactif « Se préparer à la vie de musicien », la première séance est d’ailleurs entièrement consacrée à la planification. Nous nous inspirons pour ce faire de l’approche de l’auteur Andrew Simonet dans son livre « Making your Life as an Artist » et de la méthode de travail qui l’accompagne.

De cette approche, nous retenons trois éléments fondamentaux:

  • La planification nous aide à concentrer nos activités sur ce qui est vraiment important pour nous
  • Elle nous permet d’inclure dans notre réflexion des priorités concernant autant notre vie personnelle que notre vie professionnelle et notre démarche artistique
  • La planification nous amène à décomposer nos grands objectifs personnels - et nos rêves - en étapes de réalisation plus faciles à accomplir.

Nous concentrer sur nos priorités

Comme artistes, nous passons le plus grande part de notre temps hors studio de pratique à régler des problèmes urgents: les dossiers à préparer, les messages qui s’empilent, etc. La planification nous oblige à sortir périodiquement de ce mode réactif pour nous mettre plutôt en mode proactif. Planifier nous aide à orienter nos réflexions vers des choses pertinentes pour nous.

La planification a aussi le mérite de nous faire passer de l’espoir (« J’espère présenter plus de concerts l’an prochain ») à l’action (« J’ai un plan pour faire passer de 8 à 15 le nombre de concerts présentés l’an prochain »).

Une planification pour toutes les facettes de notre vie

Dans la démarche proposée par Simonet, nous devons d'abord énumérer nos désirs sur les plans personnel, professionnel et artistique. Selon l'auteur:

  • Le personnel, c’est tout ce qui dans notre vie ne touche ni au travail ni à l’art.
  • Le professionnel, c’est l’évolution de notre carrière et la manière dont notre travail est libré au reste du monde.
  • L’artistique, c’est ce qui touche à notre pratique de l’art, les directions, les compétences et les collaborations qui la rendent possible.

Vien ensuite le moment de la priorisation, qui consiste à ne retenir que les trois objectifs qui sembleront les plus importants pour nous, pas obligatoirement un dans chaque catégorie. Trois objectifs en tout. Ceci est particulièrement difficile pour les artistes qui aiment généralement travailler sur 20 projets en même temps.

Simonet précise d’ailleurs que 95% d’un plan est constitué des choses qu’on choisira de ne pas faire!

De l’espoir à l’action

Un voyage de mille lieux commence toujours par un premier pas.

Lao-Tseu

Le dernier aspect de la planification que l’on doit retenir consiste à décomposer chacun de nos trois grands objectifs en étapes ou tâches.

Une étape, c’est une action minuscule que l’on peut mettre dans sa liste de choses à faire et accomplir. Pour savoir si une étape est assez petite: vous la regardez et vous savez que vous pouvez immédiatement la réaliser.

Simonet donne quelques exemples qui vont du plus large (« Présenter mon travail à New York ») au plus petit (prendre rendez-vous avec untel qui a déjà joué à New York et qui pourrait me donner quelques adresses de contacts).

Il s’agit ici de rêver grand et de rapetisser les pas pour s’y rendre.

Certains allégueront que se doter d’un plan est réducteur, que réfléchir à l’avenir est terrifiant ou que, de toute manière, on est trop occupés pour faire des plans.

À cet égard, concluons en citant Simonet:

Get over yourself. And get to work.*

  • *. Ressaisis-toi. Et mets-toi au travail.

Commentaires

L'auteur de cet article a absolument raison sur l'importance de la planification. Cette action stratégique est un processus qui semble complexe et long pour une bonne majorité.
Comme étant le fait que je souffre d'un très grave déficit d'attention avec hyperactivité, afin d'accomplir les tâches importantes, je suis obligée de planifier chacune de mes journées.
L'outil qui a facilité ma planification hebdomadaire est le fait de coller un gigantesque calendrier qui me permet de coller et changer des post-it sur chaque jour.

Personnellement, la planification seule ne te mènera nulle partipart aussi. Il faut du courage, de l'ouverture d'esprit, de la discipline, de la persistance et il faut prêt à faire des sacrifices sociaux.

"If you have a positive attitude and constantly strive to give your best effort, eventually you will overcome your immediate problems and find you are ready for greater challenges." -- Pat Riley

Il faut le faire intelligemment aussi, car si on se concentre seulement sur nos faiblesses, cela peut ralentir notre processus.

"Don't spend time beating on a wall, hoping to transform it into a door." -- Coco Chanel

Selon le niveau d'ambition de l'individu, la planification mène à certains sacrifices que pas beaucoup de personne serait prêt à faire.

Par contre, cet acte peut changer ta vie .

"All I need is a sheet of paper and something to write with, and then I can turn the world upside down." -- Friedrich Nietzsche

lun 06/04/2020 - 20:21

Il est si facile de se retrouver face à un mur, quand on essaie d'envisager notre carrière une fois les études terminées. On ne sait pas trop par où commencer, vers quoi se diriger, et cela peut rapidement être une source de stress ou d'angoisse.

Je pense que ce modèle de planification, si simple et efficace, aurait avantage à être enseigné dans les universités. N'importe objectif, aussi ambitieux soit-il, peut rapidement devenir faisable si on le déconstruit en plusieurs étapes, si on se donne des sous-objectifs et des "deadlines". C'est pourquoi, selon moi, les étudiants devraient se voir proposer un tel format de planification rapidement dans leur parcours. Cela leur permettrait de prendre rapidement de bonnes habitudes et surtout, de s'alléger un peu l'esprit.

Merci pour cet article, il donne de bons outils!

jeu 09/04/2020 - 13:18

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.